Bellême a été la capitale du comté du Perche jusqu’à la Révolution.

De nombreuses familles de gentilshommes, d’officiers royaux et de gros marchands drapiers ou tanneurs, y résidaient dans de grandes maisons de chaque côté de la rue Saint-Michel (devenue aujourd’hui la rue d’Alençon) telles que L’Hôtel de Suhard.

Le haut toit très pentu de l’Hôtel de Suhard, son rampant de pierre, d’anciennes traces de fenêtres à meneaux et traverses, évoquent au premier coup d’oeil une maison du XVIème siècle.

Le titre de propriété le plus ancien retrouvé date de 1621. Quatre inventaires de succession permettent de mesurer l’évolution de la maison au cours des siècles (en 1621, 1731, 1853 et 1889). Claire de Suhard puis sa fille Adèle y vécurent de 1757 à 1849. L’Hôtel porte leur nom.

Extrait de l’atlas de Trudaine Plan de la ville de Bellême, J.R. Perronet 1744-1747 AN F 14 8452 folio 22